Page narcissique

Sahyuri… Who’s that girl ?

Tu viens de poser [ ta souris / ton clavier / ton pad / ton ornitorinque / ce que tu veux ] sur un blog BD et illustrations et tu te demandes qui est cette fameuse Sayu aux cheveux fous ? Mieux, tu aimerais en savoir plus sur son souritophile de félin névrosé ? Te voilà à la bonne place! Oui je te tutoie, parce qu’après tout tu es sur cette page pour qu’on devienne des intimes par ordinateurs interposés tu vois…

A travers des gribouillis inconséquents et sans intérêt pour ce qui est de guérir la faim dans le monde, nous (Neko et mon auguste personne) te ferons découvrir un bout de web chronophage sur lequel tu pourras paresser sans trop secouer tes neurones, parce que bon, parfois, nous le vallons tous bien ! (même si tu as la pilosité crânienne d’une pierre).

Revenons à nos moutons, donc QUI est Sahyuri ?

logo sahyuri tête de chatTu souhaites savoir qui que c’est qui se cache derrière Sayu et ses longs cheveux qui n’en finissent plus ? Bon je te le dis tout de suite, tu n’auras pas des gigas révélations comme dans « Voici » mais deux trois informations qui ne te serviront surement à rien. A moins que tu ne sois un psychopathe obsessionnel. Installe-toi confortablement dans ton fauteuil, prend ton chocolat, et dévore mon ersatz de biographie…

Alors qui est Sayu ? Elle est humaine comme toi en fait, enfin à condition que tu n’aies pas un service trois pièces dans le pantalon, auquel cas nous sommes bien différents. Sayu, c’est une fille, qui ne s’appelle pas vraiment Sayu d’ailleurs mais tu t’en doutes. Elle a fait de supers études. Pas de dessin ni de BD et pas non plus d’art. C’est une Indiana Girl qui fait de l’archéologie. Elle adore son ordinateur, dessiner, photographier, écrire, aérer ses neurones sur le web, vivre, rire, bouquiner et squatter sa bédérie. Par dessus tout, elle aime donner son avis sur tout, en particulier sur les choses futiles de la vie. Elle à longtemps voulu travailler dans la culture, et elle avoue que l’illustration est un vrai rêve d’enfant, avec les paillettes dans les yeux et tout et tout. Mais bon, paraît que pour en vivre faut la chance de trois cocus réunis (à faire macérer dans une marmite, avec de la poudre de corne de bouc un soir de pleine lune et tout et tout)… Alors comme ce n’est pas une recette facile à faire, elle a trouver un super travail en tant que professeur, grand manitou des CDI (non, elle n’est pas bibliothécaire), et persévère dans le milieu de l’illustration et du graphisme parce que ça qui lui plait vraiment et qu’après tout, on n’a qu’une vie mais on peut y faire des tas de choses différentes !

Sayu, c’est la plus gentille du monde entier ! Alors n’hésite pas à laisser une petite bafouille, à marquer ton passage (évite d’uriner dans les coins tout de même). Promis tu ne seras pas suivi par le FBI et on ne te forcera pas à revenir… quoi que. Et puis elle n’est pas cannibale alors tu ne risques rien. Sauf si tu ressembles à une tartine au nutella. Mais avoue que là, tu l’aurais bien cherché.

Ah et puis quand même, y’a bien une gigamégaultrasupra révélation à faire… IRL Sayu n’a pas les cheveux aussi longs que Rapunzel, parce que la vraie vie c’est pas vraiment comme un conte de fée. Voilà je sais que c’est tout ton univers qui s’écroule, mais il fallait que je te le dise au cas où on se rencontre un jour en vrai lors d’une convention ou d’un festival…

… & pour les Nekophiles, chatophiles, amateurs et curieux de la condition féline…

Tu l’auras compris, Sayu a un n’amour dans sa vie. Genre big love bien rose bonbon guimauvesque, crétin et gnian-gnian à mort. C’est pas son seul n’amour, mais c’est celui qui dure. Celui qui l’aime même quand elle n’est pas maquillée et qu’elle se traîne dans son lit. Celui qui s’en fout quand la vaisselle n’est pas faite, même qu’il préfère car ça lui permet de boire l’eau dans les assiettes empilées dans l’évier (c’est dégueu on est d’accord).

Le « petit » bout de poil, c’est Neko qu’il s’appelle. Et même s’il lui manque une case ou deux (c’est un anticonformiste), s’il est psychopathe, névrosé, a des réactions loufoques, n’a pas toujours l’air d’être sur la même planète que le commun des mortels, Sayu elle le kiffe à mort son truc en poil ! C’est un sublimissime chat croisé Bengale, tout tacheté comme les grands félidés des plaines d’Afrique, tout fin et athlétique (enfin avec l’âge il a la panse qui se relâche mais chut il ne le sait pas… et l’hiver on dirait plus un chapon q’un chaton mais ça non plus il n’est pas au courant). Il a cro la classe ! Il a déjà plus de 9 ans et a la taille d’un Gulliver des chats. Toujours prêt à faire les bêtises les plus inimaginables, il ne manque pas d’originalité. Hélas.

Si tu veux lui poser des questions, ne t’en prive pas. Mais bon tu sais, faut avoir un bon décodeur pour comprendre la subtilité de tous ses « mrouuuut ». Même Sayu elle n’a pas compris toute la notice.

Et puis si tu es observateur tu auras remarqué qu’il y a un autre n’amour dans la vie de Sayu, un Prince pas toujours charmant qui a un supermégagiga pouvoir : il supporte de vivre avec Sayu. Rien que ça, ça le classe direct dans la case Super Héro.

Rendez-vous sur Hellocoton !

11 réponses à Page narcissique

  1. Frederic Hurez dit :

    C’est tout mignon et drôle tout ça!.. Merci pour ton commentaire sur la fashionweekillustrée.. ;)) Je te surveille de prés maintenant!.. ;)) Frédéric

    • sahyuri dit :

      Merci beaucoup !!
      Un jour quand j’aurai un peu plus de confiance et d’expérience dans mon crayon, je tenterai la FWI (chaque année je me dis que waaaaw ce que j’aimerai le faire) ^^
      En attendant je me régale les yeux avec le calendrier de l’avent, et d’après ce que le 1er décembre laisse présager, tes textes vont dépoter !!

  2. Coucou ma belle!
    Je suis sur le c….!epoustouflant. C’est bien sur ta sœur qui m’a fait découvrir ton blog,que dis je ton oeuvre d’art..je suis soufflé par la qualté de l’ensemble:graphisme et textes. J’étais
    À cent lieux d’imaginer un tel talent(bien caché!)quel contraste mes aïeux entre la fouineuse
    D’ossuaire poussiéreux et la pétillante (et ravissante!) sahyuri..
    Donc pour conclure,si tes conventions collectives et ton règlement intérieur permettent d’accueillir les « plus que quincas »,j’aimerai recevoir les newsletters!…
    Gros bisous
    Pat. :-))
    P.s.fais connaître à Marie ,à moins que ce ne soit déjà fait bien sur..

    • sahyuri dit :

      Merci beaucoup Patrick pour tous ces Ô combien agréables compliments !
      Bien entendu le blog accepte les fans de tout âge, et je serai ravie que tu suives mes pérégrinations facétieuses gribouillées !
      Je ferai aussi passer à Marie :D
      Bisous & à bientôt !!

  3. Salut Sahyuri,

    J’ai échoué sur ton magnifique blog, alors que j’effectuais ma quotidienne ronde inter-dimensionnelle. Surpris par ce graphisme épatant, je décidait d’explorer plus en profondeur (mais pas trop non-plus) les différents articles constituant ce dernier. Après avoir sondé les alentours à l’aide de mes yeux pas bioniques du tout, je décidais de te laisser un commentaire de courtoisie. Mais il y avait un problème… Je ne savais pas où le poster tant les différentes idées exposées ici sont amusantes ! Il aurait fallu que j’écrive une bonne vingtaine de messages différents, et cela m’aurait pris trop de temps ! C’est toujours comme ça quand on découvre un blog de taille conséquente. De plus je suis attendu dans la dimension « vaisselle à 14H00 », et je suis déjà à la bourre !

    Bref, je vais te formuler ce qui m’a le plus ébahi ici :

    1) Tu n’es pas une pro (ou tu ne le montres pas) alors que tu sembles en avoir le niveau. Chapeau bas pour ça !

    2) Tes illustrations ne sont pas ton seul atout ! Perso, je kiffe grave tes écrits et la mise en page de ce blog (tu sais le thème, le décor, etc…).

    3) Je sais que tu t’en doutais un peu, mais je suis désolé de t’apprendre que Neko n’est pas un chat standard… Oui, en effet je connais bien cette espèce inter-dimensionelle, et je te rassure sur un point… Si tu ne le comprends pas toujours, c’est normal. Lui-même ne se comprend pas ! C’est un trait caractéristique du « félis catus interdimensionalensis »…

    Bref, tout ça pour dire félicitations et à la revoyure !

    P.S : Qu’est-ce qu’un « mâle simonesque » ? Je ne crois pas avoir rencontré de spécimen de cette espèce durant mes explorations ?

  4. P.S.2 : désolé pour les deux trois fautes d’orthographe que j’ai semé dans mon précédent
    comm ;)…

    • Sahyuri dit :

      Bonjour avec retard au cher Dimensionaute !
      Quel long long commentaire ! Je te remercie pour la courtoisie et le vocabulaire loufoque ! J’ai eu beaucoup de plaisir à te lire et à découvrir quelqu’un d’aussi étrange que moi ;)
      En effet je ne suis pas une pro, même si je t’avouerai aspirer à l’être un jour (on sait jamais, si le piti papa noël m’entend…). Puis tu sais, avant de gribouiller de manière régulière, j’ai commencé par l’écriture. C’est une sorte de premier amour tu vois ^^ Alors ça me fait plaisir que tu y distingues de la valeur ! Et pour ce qui est de Neko, j’ai en effet l’impression d’avoir été flouée et de ne pas avoir un modèle homologué normes CEE… Me voilà tout de même rassurée, je sais maintenant que c’est parce qu’il est un felis catus interdimensionalensis (d’où te vient ta connaissance des noms latins des espèces ?).

      Ah et puis un mâle simonesque, c’est un mâle qui n’a pas peur de laisser des commentaires, à l’instar de Simon-les-corps-beaux, premier lecteur du blog avec un service trois pièces ayant osé laisser une trace de son passage sur un blog sommes toutes assez féminin. Donc tu en es un maintenant !
      A le revoyure mon cher !

  5. Audrey-K dit :

    J’aime beaucoup les changements que tu as apporté à ton blog, et c’était cool de lire cette page bien amusante, je comprends mieux ton univers :)
    Bonne chance!!

  6. Adorable :) Parfait! On croirait à nouveau aux contes de fées \o/

    • Sahyuri dit :

      Ah ah contente que ma présentation te fasse croire aux contes de fées, mais je t’assure qu’entre Cendrillon et moi il y a quand même des différences ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *