Jour commercialement dédié aux roucoulades guimauvesques à deux (ou plus)

Je vous souhaite une joyeuse non saint valentin. A qui ? A moi ? A vous ! ^^ Meuh non Lecteur Unique je ne dis pas ça parce que je suis une célibataire célibattante convaincue. Mais quand même… Depuis quand a-t-on besoin d’une journée marquée sur le calendrier pour se rappeler qu’il faut choyer l’être aimé ? Absurde. Moi j’exige d’être une Princesse tous les jours.

Bon mais qui que c’était le Valentinou à qui on doit cette journée ? Pourquoi qu’on fête les tourtereaux le 14  février ? Le sais-tu Lecteur Unique ? J’ai ressorti mon livre d’histoire pour toi (ok, j’ai googlé, j’avoue)… et comme pour tous les « saints », ben elle est glauque son histoire ! Que je te résume ça avec mes résumés personnels qui tirent en longueur…

Le p’tit Valentinou, il était né dans une famille de bons chrétiens. Le genre à aller prier tous les dimanches matins et à n’avoir rien à cacher en allant se confesser (on n’en fait plus des modèles comme ça). Oui mais à Rome c’était une racaille tu vois, il ne croyait pas au panthéon latin. Un rebelle le p’tit gars.

En grandissant, le Valentin il n’a pas voulu rester dans l’ombre des temples polythéistes. Il a commencé à crâner dans les rues, en écoutant à fond « les chanteurs à la croix de bois » sur son portable, en exhibant ses tatouages de crucifix et en essayant de rallier des p’tits jeunes dans son gang révolutionnaire. Tu penses bien qu’à force d’ouvrir sa gueule pour clamer des « Nôtre Père », il s’est fait remarqué.

Claude II, le boss de l’époque, avait interdit les mariages à ses soldats. Soit disant que quand ces messieurs étaient mariés, ils mettaient moins de coeur à la baston. Pas productif quoi. Le Valentin il voit là une sacrée occaz’ d’emmerder le pouvoir en place et il en profite pour marier les gens discretos, genre ni vu j’t’embrouille. Manque de pot son histoire remonte aux conduits auditifs du Big Boss qui va le faire coffrer. Après, bah y’a eu le tribunal. On lui a bien proposé des travaux d’intérêt général s’il rentrait dans le rang, mais sa rebellitude lui interdisait tout compromis. Heureusement pour lui, c’était le boss du baragouinage. Un pro ès baratin. Personne ne sait trop comment mais semblerait qu’il réussit à convaincre Claudounet deuxième du nom que Jésus, Le Paternel et le St Esprit, c’était hype. Que Jupiter et sa clique étaient has been.

Dommage pour le Valentin, Calpurnius (avec un nom pareil on ne s’étonne pas qu’il soit devenu méchant), un mafioso de la ville, ne le voyait pas de cet œil. C’est qu’il avait investi du fric dans la construction des temples, fallait que ça rapporte nom d’un forum ! Il fit pression sur le Claude assez froussard et Valentin se retrouva prisonnier du Cal-machin. Le Cal-truc le refila à Astérius, son sous-fifre (et non pas Astérix ^^) pour qu’il trouve une bonne idée pour martyriser le pauvre chrétien.

Le Astérius, quand même, il se dit qu’il ferait une grosse boulette s’il zigouillait un prophète du « vrai » dieu. Dans le doute, il se dit qu’une petite épreuve ne ferait pas de mal, histoire de vérifier tout ça. Après que Valentin ait rendu la vue à la fi-fille du As-machin, (et être tombé amoureux d’elle, parce qu’il fallait un peu des feux de l’amour aussi) celui-ci (Astérius, faut suivre) décide de convertir toute sa famille à cette nouvelle puissance ma foi plus concluante que Jupiter et ses comparses. En voilà une idée qu’elle n’était pas maligne. Le mafioso et le big boss en entendirent parler. Résultat des courses ils seront tous zigouillés. Valentin sera séquestré quelques temps puis massacré à coups de bâtons. Ça doit être long dis donc… Tellement que le lendemain, le 14 février (ok, dans le calendrier de l’époque il n’y avait même pas de mois s’appelant février mais fallait bien trouver une date), le Valentin il a été décapité sur la place publique. Fin de l’histoire.

Bon… mais alors pourquoi on « fête les z’amoureux » le 14 ? Parce que le Valentin il mariait en secret des tourtereaux bien sûr. En fait c’est surtout que les chrétiens ont voulu contrer une fête païenne (comme avec Noël ^^), la Lupercalia, le jour de la fertilité et de la protection des couples, des femmes et du mariage. Pas con hein. Du coup le Valentin il servait d’alibi.

Ah et pour les fan de mangas : fanart de « Happy Marriage« , très bon mature shojo aux éditions Kaze manga ;) Revisité à ma sauce pour l’occasion.

Rendez-vous sur Hellocoton !